L'aquarelliste Jean-Claude Golvin en conférence à Cassinomagus

Restituer au temps de leur splendeur les sites archéologiques, c’est un des buts ou des rêves du fouilleur ou du visiteur. L’approche de Jean-Claude Golvin résulte de sa formation d’architecte, de son métier d’archéologue, de son talent de dessinateur. Chaque aquarelle est l’aboutissement d’un stade de connaissances. Chacune est appelée à être modifiée avec l’avancement de la recherche. La reconstitution incite à la promenade à travers le temps. Il faut une part de rêve pour comprendre les fouilles les plus sérieuses. Les vestiges qui parsèment la France reprennent une vie qui nous émerveille. Le curieux ne pourra plus voir un site archéologique gallo-romain de la même façon après avoir pris connaissance de l’œuvre de Jean-Claude Golvin (Extrait de l’introduction par Frédéric Lontcho du livre Voyage en Gaule Romaine avec l’aimable autorisation de Jean-Claude Golvin)

Réagir


CAPTCHA