VIGENA 12

Un titre énigmatique pour annoncer la douzième analyse des travaux faits sur la Vienne à Pilas autour des piles du pont romain maintenant recouvertes par les eaux.

Après le travail scientifique assuré par les archéologues en septembre lorsque les piles étaient encore visibles, les Amis de Chassenon ont continué la visite régulière du chantier. Voici donc leur douzième analyse.

 

 

Les travaux rive gauche (Chassenon) sont terminés depuis un mois, mais ils continuent rive droite (Etagnac) : il s'agit de creuser les fondations de la future usine, un peu en aval de l'ancienne. Pour cela, le chenal est approfondi. Au droit de l'ancienne usine, les creusements viennent de faire apparaître une maçonnerie  de gros appareil à sec, avec traces de crampons. Ce sont deux niveaux superposés d'une fondation à débord, en appareil de granit analogue aux piles découvertes cet été. Cette fondation portait encore, voila un an, le premier refend Sud de l'ancienne usine. Elle est parallèle à son pignon Sud, dont elle est éloignée de 7m40 (hors oeuvre). A partir de l'angle nord-ouest (aligné sur le long-pan Sud de l'usine), l'ouvrage présente 10m50 de façade, se terminant en aval par un départ à 45° pouvant faire partie d'un avant-bec.

En profil, les deux assises conservées n'ont que 33 cm de hauteur chacune. Quelques pierres présentent des saignées de crampons sortant vers la façade. Il se peut que l'ouvrage corresponde aux fondations de l'ancien moulin élevé à cet emplacement avant la construction de l'usine. D'après un plan de 1876, il possédait un avant-bec à 45°. Ces fondations sont-elles aussi celles d'une pîle de l'ancien pont, qui aurait existé avant le moulin médiéval ? La faible hauteur des assises de fondations et l'emplacement des pierres dans l'ouvrage semblent plutôt indiquer un remploi, mais la question mérite d'être étudiée sur le site.

Beaucoup d'autres pierres du pont romain, déplacées, sont à récupérer au fond du chenal.

Ilsemble bien que cet ouvrage soit destiné à être démoli dans le cadre de l'approfondissement du chenal, dont les travaux sont en cours.

 

Photos Les Amis de Chassenon


Réagir


CAPTCHA