Objectif: 29 avril à Cassinomagus

 

Après bien des péripéties souvent très désagréables, les thermes de Chassenon vont pouvoir à nouveau recevoir des visiteurs.

Le Département avait organisé une courte ouverture en juillet et août en 2016, pour éviter que Cassinomagus ne tombe dans l’oubli. Depuis plusieurs mois l’entreprise Domus Ars travaille à la remise en place de la couverture de tuiles telle qu’elle existait depuis 25 ans, l ‘essai de mise en place d’un velum qui aurait recouvert la totalité du site est pour l'instant oublié.

La tentative de gestion par un Établissement Public ayant été considérée comme un échec, le Département de la Charente a donc choisi de confier la gestion du site à la Société Alfran.

Basée au cœur du Val de Loire, Alfran  a pour projet une mise en valeur de Cassinomagus  visant « à rendre le parc plus pédagogique et plus immersif »

Alfran s’appuie sur une expérience dans la gestion de plusieurs sites proches : les châteaux de Monthoiron (86), Azay le Ferron (36), Meillant (18), Moulin (41) mais aussi le Cathédraloscope de Dol-de-Bretagne et le VéloRail de Chauvigny, il faut lui souhaiter la meilleure des réussites dans le domaine gallo-romain.

Une nouvelle équipe d’exploitation : mise en valeur, médiation et accueil des visiteurs, gestion et entretien du parc est en cours de recrutement.

Les Amis de Chassenon, qui ont révélé les thermes dès 1959, puis les ont géré pendant cinquante ans, espèrent une remise à niveau rapide de la gestion. Les visiteurs l’attendent.

 

Travaux de remise en place de la couverture de tuilesjanvier 2017 - photo JC Barthout

 

 

Il faudra très vite penser à l’étape suivante : se remettre au travail pour étudier une nouvelle couverture plus efficace, à un coût raisonnable.


Réagir


CAPTCHA