Des paroles,oui ... maintenant il faut des actes

1997 le Département de Charente avait embauché un Conservateur du patrimoine pour définir le projet du développement du site de Chassenon.

2008 après de multiples tractations le Département crée l’Etablissement public de Chassenon et prend en charge la gestion du site de Chassenon assurée par l’association des Amis de Chassenon depuis 1958. Le site est parfaitement tenu et visité régulièrement par plus de 17.000 visiteurs chaque année et ce depuis plus 30 ans, contrairement aux 12000 visiteurs annoncés par Madame Garcia et relayé par la presse du moment. Il suffit de consulter l’article de la Charente Libre du 29 août 1977 à ce sujet.

2015 bilan dramatique, le site n’est plus accessible aux visiteurs, il est partiellement découvert mais protégé par une double couche de bardage ! Les herbes ont envahi cours et monuments !

au jourd’hui 5 août matériel et personnel ont été déployés sur les thermes pour en commencer le nettoyage, il y a progrès !

 

C'est malgré tout un piètre résultat pour un Conseil Départemental propriétaire des lieux !

 

Dans un premier temps les travaux qui auraient dû être achevés à ce jour ont été différés pour de sombres histoires de budget. Ils ont ensuite été arrêtés parce qu’il était impossible de trouver un emplacement stable pour une grue ! mais il s’agit de l’argent public Messieurs et à tout problème il y a solution !

Les nouveaux élus du Département de Charente sont empêtrés dans des engagements de campagne et la volonté tout à fait louable de faire des économies.

Le vendredi 24 juillet les Amis de Chassenon ont eu enfin le plaisir d’accueillir dans leur local de Longeas Monsieur François Bonneau Président de la Charente venu leur exposer quels étaient les projets du Département. Ils étaient accompagnés par Patrick Strack, Maire de Chassenon et J.Luc Chataignon Régisseur des Thermes de Chassenon

Nous avions enfin un interlocuteur qui nous parlait de projets. Mais ces projets sont entre les mains des services du département pendant la période des vacances, période qui n’est guère propice à leur avancement.

Au jour du 24 juillet, le Département doute que la remise en place des anciennes toitures soit la solution la mieux adaptée. L’objectif est donc de rehausser les murs antiques, avec accord de la DRAC et d’y adapter une nouvelle couverture. C’est une option très surprenante, car il ne faut pas oublier que le remplacement de la toiture avait été motivé par les dégradations que son poids causait aux murs romains. Que doit-on penser d’une option qui prendrait appui sur ces murs romains fragiles par nature ! et ne parlons point du coût !

Un circuit de visite alternatif des Thermes serait proposé pour relancer la venue des visiteurs.

L’objectif étant l’ouverture du site tous les jours en juillet et août et seulement aux groupes d’avril à octobre. Monsieur François Bonneau ne serait pas opposé à élargir la période d’ouverture si elle était assurée avec des audio-guides. Petit rappel, les Amis de Chassenon avaient organisé en toute simplicité la visite chaque jour des Thermes de Pâques à fin octobre avec ses propres guides !

 

Le jardin de Pline ne sera pas abandonné.

Pour chaque mission : gestion, entretien des jardins, animations le département cherche à trouver un gestionnaire autre que le département, mais aucune décision n’a été prise à ce jour.

 

La relance des visites sera donc le premier acte, mais quand ? en octobre ? au printemps 2016 ?

Monsieur François Bonneau s’est engagé à ce qu’une concertation soit faite avec tous les acteurs locaux, y compris les Amis de Chassenon avant la mise en application des futures décisions.

 

Le Bureau des Amis de Chassenon – 4 août 2015


Réagir


CAPTCHA