Nécrologie. L'abbé Jean-Marie Lecompte

Photo de l'abbé Jean-Marie Lecompte en compagnie de J.H Moreau

 

L'abbé Jean-Marie Lecompte vient de nous quitter, à l'âge de 88 ans, après avoir passé 8 années à la maison de retraite d'Etagnac, très diminué physiquement et mentalement.

Né en 1925 à Saint Maurice des Lions, vicaire à Abzac puis à Ruffec, il devient curé de Pressignac en 1950, puis de Chassenon et d'autres paroisses voisines de 1955 à 2005.

Dès son arrivée à Chassenon, il se prend de passion pour les thermes gallo-romains qui ne sont encore que des « caves », et il soutient puis accompagne J.H Moreau, « l'inventeur » du site actuel et le fondateur de la Société des Amis de Chassenon. L'abbé est alors secrétaire de l'association de 1959 à 1990, puis il en devient le président de 1990 à 2005.

C'est sous sa présidence que la Société des Amis de Chassenon prend de l'ampleur. Elle gère entièrement le site, soutient les fouilles des archéologues, organise des animations inédites, tout en accueillant de plus en  plus de visiteurs. Elle pousse aussi le Conseil général à acheter puis à gérer les terrains qui aujourd'hui forment l'ensemble de « Cassinomagus Parc archéologique ».

Homme de grande culture, chevalier des Arts et Lettres, il avait en outre de multiples occupations : chauffeur de cars scolaires ou d'excursions et pèlerinages, imprimeur et rédacteur en chef de « l'Echo », journal paroissial, et du « Cassinomag », journal des Amis de Chassenon, photographe réputé, organisateur hors pair de pièces de théâtre ou de kermesses, etc.

Il laissera un profond souvenir à Chassenon et alentours, par sa disponibilité, son accueil chaleureux, son aide aux plus démunis. Les Amis de Chassenon et « Cassinomagus Parc archéologique » sont en deuil de leur fondateur et ami.
Ses obsèques religieuses ont eu lieu le lundi 26 août en l'église de Chassenon à 15h 30, il a été inhumé ensuite au cimetière de Saint Maurice des Lions auprès de sa famille.

André Berland

 

                                  

                                  L'abbé Lecompte lors des journées gallo-romaines 2005, le 21 avril

                                  (photo JC Barthout)


Réagir


CAPTCHA